Joyeux Noël

👋 Accueil

Voici, Noël. Ô quel beau jour !

Crèche De Noël, Lit D'Enfant, Décrochage
Que cette aube nouvelle qui se lève laisse éclater notre joie, car un Fils nous est né. Un Sauveur nous est donné, c’est le Christ.

Ce matin, une lumière particulière vient éveiller nos cœurs et les invite à chanter.  L’amour de Dieu pour chacun·e de nous s’est fait chair et il porte un nom : Jésus, « Dieu sauve ».

Que cette aurore jette dans vos vies ses couleurs de confiance, d’espérance et de joie : Il est né. Jésus est né.

Paix sur la terre et bienveillance pour tous les hommes et les femmes de bonne volonté.

Alléluia.

🙌 Louange

Louons Dieu avec ces mots du livre des Psaumes :

Ton amour, Seigneur, sans fin je le chante !

L’amour du Seigneur, sans fin je le chante ;
ta fidélité, je l’annonce d’âge en âge.
Je le dis : C’est un amour bâti pour toujours ;
ta fidélité est plus stable que les cieux.

« Avec mon élu, j’ai fait une alliance,
j’ai juré à David, mon serviteur :
J’établirai ta dynastie pour toujours,
je te bâtis un trône pour la suite des âges.

« Il me dira : Tu es mon Père,
mon Dieu, mon roc et mon salut !
Sans fin je lui garderai mon amour,
mon alliance avec lui sera fidèle. »

Extraits du Psaume 89

Aujourd’hui est un jour de fête : nous accueillons une naissance dans notre vie, celle du Fils de Dieu, celle de l’Amour que Dieu témoigne à chacun·e de nous.

Noël est un jour particulier dans l’année. Mais Noël, c’est tous les jours. Chaque matin nous ouvre à cet amour inconditionnel. Dans chaque moment de nos vies, parfois lumineux, parfois sombre, Dieu veille et il est là, à nos côtés.

En Jésus-Christ, né dans une étable de Bethléem, Dieu vient nous montrer qu’il se manifeste dans les endroits les plus inattendus de nos existences, là où on n’aime pas trop aller ni s’arrêter. Il se fait pauvre et humble, pour nous élever à son Ciel.

 

🕯Unissons-nous dans la prière :

Ô Dieu, tu es fidèle.

D’âge en âge, tu es mon Dieu. Hier, aujourd’hui et à toujours,

Tu es le seul Seigneur.

Près de toi, je trouve mon refuge et ma sécurité. Aux jours d’angoisse et d’incertitude,

C’est vers toi que je me tourne, avec confiance.

Ta parole qui a traversé l’histoire me soutient et me réconforte.

Seigneur,

Sois béni aujourd’hui et toujours.

Garde-moi dans ta main et sous ton regard.

Ravive toi-même ma foi, parfois chancelante.

Dépose au fond de moi ta lumière et ta paix.

Et que jour après jour, je marche sur le chemin que tu as toi-même ouvert.

 

📖 Lecture de l’Évangile de Luc 2, 15-20

Lorsque les anges eurent quitté les bergers pour le ciel, ceux-ci se disaient entre eux :
« Allons jusqu’à Bethléem pour voir ce qui est arrivé, l’événement que le Seigneur nous a fait connaître. »

Ils se hâtèrent d’y aller, et ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans la mangeoire.

Après avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de cet enfant.
Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient de ce que leur racontaient les bergers.
Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur.

Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait été annoncé.

Prenons quelques instants, en fermant les yeux, pour rejoindre les bergers dans leur marche vers Bethléem. Arrêtons-nous avec eux devant cette famille réunie et laissons-nous toucher par ce petit enfant à la faveur d’une acclamation des anges.

 

 

💬 Devant l’enfant Jésus

Ces temps, je me pose la question de savoir ce que je ressentirais, je dirais, je vivrais si je me retrouvais plus de 2000 ans en arrière dans la crèche à Bethléem devant l’enfant Jésus.

Crèche de Noël sculptée
La crèche de Noël sculptée en bois en Ville de Neuchâtel.

Je me sentirais humble. Je serais devant Dieu fait homme. Les mots me manqueraient pour exprimer mon émerveillement. Il est né dans la plus grande pauvreté. Ainsi, je sentirais sa présence dans mes pauvretés, dans mes fragilités et souffrances. Il est là pour m’aider à les porter, pour m’aider à m’en libérer. Il s’est fait homme pour nous dire l’amour inconditionnel de Dieu pour chacun et chacune. De se savoir aimé, d’expérimenter l’amour de Dieu, cela me donnerait un réel élan à aimer mon prochain. Devant cet enfant, je sentirais de la paix et de la joie et une envie de vivre et de suivre le chemin qu’il va montrer : celui de l’amour. Impossible d’imaginer ne pas prendre soin de mon prochain, impossible de ne pas vivre la fraternité après une telle rencontre. Et ce avec ma force, mon intelligence, ma foi, … ; tout de moi serait orienté à la mise en place de son Royaume, Royaume où on s’aimerait les uns les autres comme il le montrera. Je serais aussi ému de voir cet enfant en pensant que quelques années plus tard il mourra sur la croix pour le pardon de tous les péchés. Dieu ne veut pas qu’un seul de ses enfants ne soit perdu.

Cette présence, cette espérance, c’est ce que l’on fête bien sûr le 25 décembre. Mais Noël, c’est tous les jours !

Signé : les ministres des communautés catholique, réformée et évangélique de La Neuveville et du Plateau de Diesse : John Ebbutt, Stéphane Rouèche, Solveig Perret, Didier Suter, Marie-Laure Krafft Golay, Jean-Marc Leresche, Yannick Salomon.

https://youtu.be/tUo7GTYKL9s

🌎 Prions les uns pour les autres

Proposée par Nicolas Friedli sur théologique.ch

Seigneur,

Rappelle-nous que la santé est toujours une chance.
Interdis-nous d’en tirer orgueil.
Et apprends-nous à la savourer tous les jours.

Brise nos tentations de juger celles et ceux qui sont malades.
Aide-nous à leur apporter notre soutien inconditionnel.
Inspire nous des signes de compassion, des prières et des mots positifs.

Apprends nous à relativiser nos petits et grands soucis.
Donne la force d’espérer à celles et ceux qui ont peur
pour leur intégrité, leur travail et leurs lendemains.
Invite-nous à respecter les mesures de prévention;
c’est notre responsabilité pour nous et pour autrui.

Inspire-nous des manières de vivre ensemble
qui ne laissent personne sur le côté de la route.
Et à mesurer la chance que nous avons de nous réunir,
même en petits groupes, même occasionnellement.

Soutiens les soignantes et les soignants qui,
parfois au péril de leur santé,
souvent au détriment de leur vie familiale,
se donnent sans compter pour la santé d’autrui.

Éclaire les décisions des autorités,
souvent difficiles, parfois maladroites,
qui, quelles que soient nos critiques,
visent toujours le bien commun.

Interdis-nous de voir dans le coronavirus
des complots et des mauvaises intentions.
Une pandémie est une maladie,
pas une vengeance, un projet de pouvoir ou un montage financier.

Illumine le travail des chercheuses et chercheurs,
qui s’investissent pour combattre une maladie mal connue
et pour en faire façon.

Sensibilise-nous à l’imperfection du monde
qui même sans coronavirus restera injuste.
Aide-nous à combattre toutes les maladies,
toutes les guerres, toutes les injustices et la désespérance.

Quand nous serons débarrassés de cette crise sanitaire,
rappelle-nous nos engagement à «changer le monde d’avant».
Un monde meilleur, c’est notre projet.

Amen.

🤲 Bénédiction

Qu’en ce jour de Noël, le Seigneur vous bénisse et vous garde.

Qu’il soit votre réconfort et votre espérance. Dieu est là, dans la pauvreté et la fragilité d’un nouveau-né et la force d’une vie en devenir. Dieu vous accompagne aujourd’hui et tous les jours.

Amen.

Nous prenons congé, en vous souhaitant une journée bénie et lumineuse et de belles fêtes. Que l’année nouvelle soit placée sous le signe de l’espérance et de la confiance.

Joyeux Noël

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :