La visitation

🤝 Bienvenue

Préparez le chemin du Seigneur !

https://youtu.be/H9g-AxXNwv8

 

Cet appel résonne au cœur de l’Avent comme une invitation à aplanir, dégager, faire de la place pour mieux accueillir. Se désencombrer, s’alléger, retrouver un chemin qui est celui d’une direction : c’est ainsi qu’on se prépare à une Naissance. Car il vient l’Enfant promis, le Sauveur attendu, le Christ, l’Emmanuel. Il invite à une rencontre au cœur de toutes nos visites. C’est lui notre Chemin. Allumons une 2e bougie !

🙏🏼 Prière

Seigneur,

Viens au secours de ce qui alourdit notre marche, tu connais les soucis qui nous tirent en arrière, les poids qui pèsent sur nos épaules, les imprévus et le brouillard

Tu sais tout ce qui peut nous faire dévier de notre course, ce qui nous fait trébucher, boiter ou même qui nous immobilise parfois.

Seigneur,

Viendras-tu tracer dans nos vies un chemin qui mène au cœur de ton amour ? Viendras-tu faire lever ton jour, afin de nous rendre le courage à chaque nouveau jour ? Sois, Seigneur, notre guide et notre flambeau !

« Je suis la lumière du monde, dit Jésus. Celui qui me suit aura la lumière de la vie et ne marchera plus jamais dans l’obscurité ».

 

😀 Pardon

Que Dieu écarte de notre chemin les ombres et les obstacles. Qu’il nous fortifie et qu’il nous rende la joie de son salut ! Qu’il nous donne la légèreté de son pardon et la douceur de sa grâce, afin que nous puissions aller, le cœur ouvert à tout ce qui viendra, béni et gardé, soutenu et encouragé !

📖 Lecture :  Luc 1, 39-58 : Marie rend visite à Elisabeth

Dans les jours qui suivirent l’annonciation par l’ange, Marie se mit en route et se rendit en hâte dans une localité de la région montagneuse de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth, sa cousine. Au moment où elle entendit la salutation de Marie, l’enfant remua en elle. Elisabeth fut remplie du Saint-Esprit et s’écria d’une voix très forte : « Dieu t’a bénie plus que toutes les femmes et sa bénédiction repose sur l’enfant que tu auras ! Qui suis-je pour que la mère de mon Seigneur vienne chez moi ? Car, vois-tu, au moment où j’ai entendu ta salutation, l’enfant a bondit de joie en moi. Tu es heureuse : tu as cru que le Seigneur accomplira ce qu’il t’a annoncé ! »

Marie dit alors : « De tout mon être je veux dire la grandeur du Seigneur, mon cœur est plein de joie à cause de Dieu, mon Sauveur »

(… la suite du Magnificat est à lire dans votre bible !)

Marie resta avec Elisabeth pendant environ trois mois, puis elle retourna chez elle.

Le moment arriva où Elisabeth devait accoucher et elle mit au monde un fils. Ses voisins et les membres de sa parenté apprirent que le Seigneur lui avait donné cette grande preuve de sa bonté et ils s’en réjouissaient avec elle.

💬 Message

Il avait dressé la table, tandis qu’elle s’était mise aux fourneaux. Le menu choisi depuis longtemps finissait de mijoter dans au four, répandant un fumet agréable embaumant toute la maison. Tout était prêt pour la visite ! Ne manquait plus que le coup de sonnette, l’accueil chaleureux, les premières salutations joyeuses de retrouvailles et de bienvenue. Seulement… voilà que les minutes passaient, l’heure prévue dépassée, la joie cédant le pas à l’impatience, puis à une légère inquiétude avant que tout à coup les invités se tiennent enfin sur le pas de porte. Ils avaient juste un peu de retard. La fête allait pouvoir commencer !

 

Holiday Table, Thanksgiving Table, Dinner, Thanksgiving

 

Mois de décembre : derniers jours, dernières semaines avant Noël, en temps normal si souvent synonyme d’invitations, de rencontres et de soupers. Qu’en sera-t-il cette année ? Se retrouver moins nombreux, mais avec plus de qualité de présences ? Plus de simplicité  et moins d’excès ?

Il est merveilleux de se représenter la scène de la visite de Marie à sa cousine Elisabeth, distante de quelques 150 kilomètres. Elle s’y rend avec tant de hâte nous dit-on, pressée de partager la nouvelle !

De visitée par l’ange tout d’abord qui lui apprend une bien étonnante nouvelle, c’est elle qui va rendre visite ! Elle croit avoir une nouvelle inédite, si improbable à apprendre à sa cousine qu’elle ne tient plus en place !

Mais le plus étonnant, c’est que c’est elle qui sitôt son hôoh ! – Shalom !  prononcé qui va se trouver accueillie par une forte salutation de la part de sa cousine, une reconnaissance pleine de Celui qu’elle porte en elle au commencement de sa grossesse ! En allant, c’est elle qui est rejointe. En visitant c’est elle qui finalement va recevoir bien au-delà de ce qu’elle avait pu imaginer. Sans être en espérance, comme on dit, n’en est-il pas ainsi de toute visite et de toute rencontre que l’on peut faire ?

 

Autumn, Fall, Maternity, Nature, Ocean
 

On croyait apporter, et en fait, c’est nous qui nous nous trouvons enrichis. On voulait donner et nous voilà comblés. Expérience souvent partagée auprès de ceux dont on pourrait penser qu’ils sont par exemple démunis, dans un lit d’hôpital, en convalescence, en maison de retraite. Et de rentrer fort d’une rencontre qui nous a comblé. De visiteur devenir un visité. Rôle qui s’entrecroisent, s’entremêlent, ne laissant à personne une supériorité, un pouvoir, mais comme pour Marie et Elisabeth une belle et touchante reconnaissance mutuelle.

Là encore, ouverture de cœur dans le mystère de la rencontre qui porte infiniment plus que ce que l’on peut en voir. Oui, dans le mot visite, il y a le mot Voir, c’est vrai. Ce qui est visible. Ce que l’on reconnaît d’extérieur. Mais prenez le mot Besuchen en allemand, vous aurez le mot suchen, qui veut dire chercher. Mais il y a aussi l’inVisible.

Ce que cherche Marie, c’est de porter Jésus autour d’elle, de le présenter déjà, avant même sa naissance.

 

Heart, Love, Together, Valentine'S Day
 

Ce que trouve Elisabeth chez sa cousine, c’est une personne habitée du divin, porteuse de la vie de Dieu,  à tel point que l’enfant qui est en elle, littéralement danse de joie au moment de la salutation !

Dans ces deux mouvements, il y a le cœur de toute rencontre, de toute visite que l’on peut vivre en croyant.

On ne peut vraiment aller vers les autres que si on porte quelque chose ou Quelqu’un au fond de soi !

Au-delà des mots, plus loin que le visible, nous pouvons apporter Celui qui nous habite pour le partager et le faire rayonner.

La vérité c’est qu’on a besoin des autres pour voir clair en nous. C’est le regard d’Elisabeth qui éveille chez Marie l’éveille à la louange. C’est grâce à elle qu’elle trouve les mots de la foi.

Etre visité, c’est recevoir le regard de l’autre, parfois décalé, son intuition, ses paroles, sa différence, son humeur contagieuse, sa vie, sa personne, sa foi comme ce qui vient nous rencontrer.

Marie est restée 3 mois chez sa cousine. Que ne se sont-elles pas dites durant ce laps de temps ?

Ainsi le temps de l’Avent, s’il nous invite au déplacement, c’est aussi pour que nous soyons autant visité que visiteur, mais que toujours nous puissions faire ce lien entre l’un et l’autre. Dans la foi, nous n’allons jamais les mains vides et nous ne repartons jamais sans avoir reçu.

Et c’est déjà cela Noël, par Celui qui vient nous visiter: il nous fait participer en toute rencontre au mystère de Dieu en nous et au milieu de nous. Il fait vivre tous nos liens.

La vie intérieure qui s’éveille et grandit n’est jamais au bout de ses ressources. Elle nous met en route dans le bonheur de se re-connaître toujours et à nouveau. Enfants d’une même promesse.

Amen.

🕯 Intercession

Seigneur,

Voici que s’ouvrent encore des jours des rencontres pour les uns et les autres en ce temps de Noël qui vient, même si cette année sera différente.

Tu fais de nous des visiteurs, mais aussi des visités pour  recevoir et donner, pour transmettre et reconnaître, pour partager et célébrer.

Merci pour le mouvement de la vie qui jamais ne s’épuise. Merci pour tout ce que nous découvrons, toujours et à nouveau, dans la vérité et  la sincérité, dans le cœur à cœur et le face à face, dans l’écoute et le silence.Tant de richesses qui se renouvellent pour celui croit !

Que la lumière de l’Avent éclaire toute rencontre en ton Nom, gardes-nous vigilants et attentifs, curieux et ouverts, disponibles et joyeux pour ceux qui traversent des jours sans clarté, pour ceux qui sont en attente de lendemains meilleurs

Viens Seigneur les visiter !

Pour ceux qui sont isolés à l’écart, pour ceux qui espèrent encore, pour ceux qui s’en remettent à toi, viens Seigneur les visiter !

Que brille pour chacun la lumière de ta promesse, la chaleur d’une rencontre, la bonne nouvelle de l’Emmanuel, Celui  qui est venu marcher sur nos routes humaines, que dans le froid de l’hiver fleurisse ta Parole de vie.

Oui, donne-nous Seigneur de préparer encore tes chemins, de tenir jusqu’au bout de notre attente le cœur confiant, Amen

 

Happiness, Joy, Mountains, The Alps
 

🙌 Bénédiction

Que Dieu soit pour vous un compagnon de route, qu’il marche à vos côtés pour repartir avec plus joie et de clarté, qu’il vous garde dans sa paix qui rayonne et vous éclaire de sa Présence qui rassure,aujourd’hui et jusqu’au bout du chemin !

Visitez notre site internet www.paref2520.ch et découvrez notre calendrier de l’Avent en ligne Porte-à-Porte. Chaque jour il y a une nouvelle porte de la Neuveville à deviner !

Beau dimanche à vous tous !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :